Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Lun 4 Nov - 8:23
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Goel à primaires blanches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Goel à primaires blanches

Message par Maxime Zucca le Ven 25 Jan - 21:44

Bonsoir chers laridophiles,

Petit challenge ici : je n'ai pas de photo. Ou presque, mais on ne peut pas vraiment appeler ça des photos.

Au dortoir de Trilbardou, le 13/01, je tombe sur un goél à primaire blanches. Mais il est loin, il fait sombre. En compagnie de 2 autres ornithos (P Persuy et O Laporte), on hésite, je peine à en faire un ailes blanches à cause de la structure, et pense à un hybride. Mais le plumage (rémiges plus blanches que les couvs) et le bec (sombre) collent assez bien. On l'envoie finalement provisoirement en ailes blanches avec la promesse de revenir y regarder de plus près.

Voici les photos prises par O. Laporte (je n'arrive pas à les insérer alors je vous mets les liens)

photo 1
photo 2

Pas eu le temps de revenir sur le site depuis, mais j'y suis retourné ce soir, en compagnie de Romain Provost et Thomas Bitsch.
Voici la description que j'envois sur la liste validateurs de faune idf pour discussion :

*******

Encore une fois, il nous a laissé très dubitatifs. Mais cette fois-ci, nous avons pu l'observer dans de meilleures conditions, quoique par temps très gris : nous étions plus près.

Le plumage n'est pas du tout aberrant pour un ailes blanches : Le dos et les couvs paraissent très blanches, mais avec de sortes de chevrons crème plus sombres (on voit bien que ce n'est pas tout blanc) ; et surtout, lorsque l'oiseau bat des ailes, les couvertures sous-alaires sont nettement café au lait, contrastant avec l'ensemble des rémiges blanches.
Les parties inférieures sont blanches.
Le bec paraît tout sombre, quoique peut être un peu plus pâle à la base, mais à peine. L'iris pourrait bien être sombre, mais difficile de juger par cette luminosité.

Par contre : la tête est grosse ; le bec, s'il est plutôt fin, est implanté dans la tête comme chez les goéls argenté/leucophée, avec une zone de plume assez large juste à la base, ce que donne à l'ensemble tête/bec une allure assez forte, même lorsque l'angle gonyal du bec n'est pas marqué, comme chez ce piaf. Quant à la taille, appréciée cette fois de plus près, elle paraît assez semblable à celle des argentés (parfois plus petit, etc ; mais ayant déjà vu pas mal d'ailes blanches en dortoir, ils ne paraissent pas toujours plus petits...)
La projection primaire ne paraît pas bien différente de celle des argentés.

Ce qui a mis fin à nos doutes, c'est lorsque l'oiseau s'est envolé : un poitrail bien bombé d'argenté (voire de bourgmestre !). Ca, ça ne fait pas du tout Goél à ailes blanches.

Donc c'est bizarre. On part sur un goel argenté/leucophée leucique, du coup, même si aucun de nous n'avait vu de leucique de ce genre avant (notamment le pattern du dessous de l'aile).

Hélas, aucun de nous n'avait d'appareil photo permettant de digiscoper...

***********

Mais un doute me tracasse : je n'ai encore jamais vu de goels leuciques avec les couvs sous-alaires café au lait contrastant avec les rémiges blanches : d'où ma question : est-ce diagnostique d'un goel "boréal", ou est-ce que cela peut être un leucique.

Et voilà qu'entre temps, je suis allé regarder l'article qu'Alain ou Willy a déposé dans la rubrique identification du forum, sur les variations de kumlien. Et surprise, première photo de l'article, à droite : un oiseau extrêmement semblable au notre, quasi identique presque !! Regardez-y de plus près : ce piaf fait vraiment penser à un argenté (d'ailleurs c'est dit dans la légende).

Bon, j'imagine qu'il faut que j'y retourne avec qqun ayant du matos de digiscopie, mon réflexe ne fera pas l'affaire :-)

Merci !
Max

Maxime Zucca

Messages : 6
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goel à primaires blanches

Message par Philippe J. Dubois le Sam 26 Jan - 10:40

Maxime, on n'arrive pas à accéder aux photos, via tes liens. En tout cas, je n'y arrive pas, moi.
avatar
Philippe J. Dubois
Admin

Messages : 133
Date d'inscription : 10/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goel à primaires blanches

Message par Maxime Zucca le Sam 26 Jan - 11:15

Et là ?
http://www.faune-iledefrance.org/index.php?m_id=54&mid=7807

Maxime Zucca

Messages : 6
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goel à primaires blanches

Message par Philippe J. Dubois le Sam 26 Jan - 11:25

OK Very Happy
avatar
Philippe J. Dubois
Admin

Messages : 133
Date d'inscription : 10/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goel à primaires blanches

Message par Willy Raitière le Dim 27 Jan - 19:06

perso, je ne vois pas trop comment un goél présentant une quelconque mutation dans le plumage pourrait ne présenter cette mutation que sur certaines plumes. Un oiseau à la mutation brune devrait présenter cette mutation partout et du coup, il aurait les primaires brunes et pas blanches. De toute façon, je pense qu'aucune mutation ne peut expliquer les parties supérieures plus sombres que les primaires. Ou alors c'est un oiseau à mutation brune présentant en plus du leucisme sur les primaires. Ça commence à faire beaucoup pour un même piaf non ? Donc plutôt un GAAB costaud (comme celui dans l'article) pour ma part.
Willy
avatar
Willy Raitière
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 09/01/2013
Localisation : Loire-Atlantique, FRANCE

http://latt.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goel à primaires blanches

Message par Maxime Zucca le Dim 27 Jan - 19:45

On l'a revu ce soir avec Thomas Bitsch, et nettement mieux que les précédentes fois.







En tout cas, il a le bec moins sombre qu'il n'y paraissait de loin il est franchement clair sur un bon tiers basal, un bon pattern de GAAB. Il a l'iris sombre. Le bec est assez long pour un GAAB, mais fin. La projection, lorsque l'oiseau est bien de profil, est parfaite pr un GAAB, et les primaires remontent assez en pointe vers le haut, accentuant peut-être l'effet "longues ailes".
Les parties supérieures sont moins blanches que les parties inférieures, avec quelques chevrons très étroits mais assez nombreux.
Autre nouveauté : il y a de nets chevrons sombres aux sous-caudales : là encore, un leucique n'en aurait je pense pas (ou alors, il n'aurait pas le reste du dessous tout blanc...).

Pour nous, malgré la structure, il s'agit donc bien d'un "type ailes blanches", du coup.

A propos des leuciques aux sous-alaires café, Fred Malher m'a envoyé cette photo d'un leucique sur l'île de Ré :



Bon, l'étendue "isabelle" s'étend aux primaires (et même aux sous-caudales). Mais comme me l'a dit Steph Chambris : chez les leuciques, tout est possible !

J'essaye de mettre les vidéos après.

Et la question du jour : peut-on identifier un kumlien "blanc" d'un ailes blanches ? Very Happy

Maxime

Maxime Zucca

Messages : 6
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goel à primaires blanches

Message par Philippe J. Dubois le Dim 27 Jan - 20:50

effectivement on se rapproche d'un GAAB ! Smile

Pour répondre (indirectement) à ta question, on peut prendre un Kumlien "blanc" pour un glaucoides. Suffit d'aller en hiver au Québec pour voir des oiseaux avec les primaires bien blanches alors que seul kumlieni est censé hiverner ici. En revanche, on peut considérer que dès qu'un "ailes blanches" a du gris aux primaires, il peut être rangé dans la catégorie "Kumlien". Il est donc probable qu'on sous-estime kumlieni en Europe. De toute façon ce sont bien deux "ailes blanches".
avatar
Philippe J. Dubois
Admin

Messages : 133
Date d'inscription : 10/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Goél de Trilbardou

Message par Karsten Schmale le Jeu 31 Jan - 16:22

Salut Maxime et tous,
je trouve aussi que ce goéland est bien typé ailes blanches...
Sinon, d'accord qu'on ne peut pas identifier tous les kumlien. Mais par contre, il ne suffit pas d'avoir du gris dans les primaires pour en être un.
Encore faut-il que le gris se trouve sur les bons endroits des plumes (vexilles externes avec une teinte plus marquée sur les RP externes que les internes).
Bonne fin de journée,
Karsten

Karsten Schmale

Messages : 4
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 31
Localisation : Palavas-les-Flots, Hérault

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goel à primaires blanches

Message par Philippe J. Dubois le Ven 1 Fév - 17:39

Oui, en fait Karsten a raison. Il y a des oiseaux qui montrent du beige ou du gris aux primaires et qui ne sont pas forcément des kumlieni. Comme il le dit, tout dépend où se trouve la coloration foncée : elle doit être en effet surtout sur les primaires externes et surtout sur le vexille externe de la primaire, (formant alors un sorte de "J").
En fait des oiseaux - sans doute glaucoides - peuvent montrer plus de beige/gris aux rémiges internes et/ou du beige/gris sur le vexille interne (et non externe).
Il est possible ainsi que des oiseaux finalement homologués par le CHN comme kumlieni, soient plutôt de ce type "glaucoides" sombres (évidemment ce peut être des kumlieni, mais sans doute que la prudence devrait, pour le moment, les laisser sans nom de sous-espèce ?...).

voir ici pour de plus amples explications (sur les "2ème hiver", mais OK pour les "1er").
avatar
Philippe J. Dubois
Admin

Messages : 133
Date d'inscription : 10/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goel à primaires blanches

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum